Poster un commentaire

Le référendum sur les quotas de migrants aura lieu le 2 octobre

Le président de la Hongrie Áder János a annoncé mardi dernier la date du prochain référendum qui pourrait faire vaciller l’Union européenne, celui sur le refus des quotas de migrants que souhaitent Berlin et Bruxelles. Les Hongrois seront donc appelés à se prononcer sur la question le 2 octobre.

Quelques temps après le référendum britannique sur la sortie de l’Union européenne qui s’est soldé par une victoire des pro-Brexit, un autre pays en organisera un également : la Hongrie, qui a décidé d’employer la démocratie directe sur la question des quotas de migrants préconisant la répartition obligatoire des personnes arrivant en Europe. La décision du référendum fait suite à la grande consultation nationale sur l’immigration et le terrorisme dans laquelle il est clairement visible que les Hongrois sont opposés à une immigration forcée mais qu’ils voient également un lien entre l’arrivée de millions de migrants en Europe et la multiplication des attentats terroristes sur le vieux continent.

Êtes-vous d’accord avec le fait que Bruxelles puisse, sans l’accord de l’Assemblée nationale, prescrire la relocalisation obligatoire de citoyens non hongrois en Hongrie ?

Le référendum a été lancé par la Fidesz-KDNP, le parti de droite conservatrice au pouvoir avec son allié chrétien-démocrate. Le parti de droite radicale Jobbik a immédiatement appelé à voter « non » en soutenant ainsi Orbán Viktor et son gouvernement. Le leader des verts libéraux de LMP (Lehet Más a Politika, Une autre politique est possible) Schiffer András – qui a démissionné depuis – avait déclaré lors de l’annonce du référendum que la réponse à une telle question était évidemment « non » sans pour autant donner de consigne officielle. A gauche, le Parti Socialiste qui a d’ailleurs tenté de faire invalider le projet de référendum a annoncé ne pas prendre part au vote, soutenant que « la Fidesz prépare la sortie de la Hongrie de l’Union européenne ». Le mouvement a également annoncé vouloir tenir le jour du vote la première Journée de l’Europe Libre, un rassemblement « de partis, d’associations civiles et de syndicats » voulant « rester dans l’Union européenne ». Selon le nouveau président du MSZP Molnár Gyula – ancien maire du 11ème arrondissement de Budapest soupçonné de mauvaise administration -, « le référendum n’a pas de conséquence juridique, son sujet n’existe pas en réalité et ce n’est qu’un message idiot pour Bruxelles ». Dialogue pour la Hongrie (Párbeszéd Magyarországért) accuse le référendum d’être « incompréhensible et non valide » grâce auquel « la Fidesz veut détourner l’attention des véritables problèmes ». Le Parti Libéral Hongrois (MLP) appelle quant à lui clairement à voter « oui » pour « donner foi à l’Union européenne ». D’après lui, « la participation au référendum est une bonne réponse à une mauvaise question ».

« Les Hongrois auront la possibilité de stopper Bruxelles »
Szijjártó Péter, ministre des Affaires étrangères et du Commerce extérieur

« Si les Hongrois se défendent, ils défendent également l’Europe »
Kövér László, président de l’Assemblée nationale hongroise

« Le gouvernement demande aux Hongrois de dire non aux relocalisations obligatoires. Ce n’est pas à Bruxelles mais bien aux Hongrois de décider avec qui ils veulent vivre ensemble »
Rogán Antal, chef du cabinet du Premier ministre

Il est cependant probable que la majorité des militants et sympathisants du Parti socialiste et de ses satellites libéraux (Együtt, PM, MLP, DK) ne se déplaceront pas aux urnes afin de faire invalider le vote – car un taux de participation d’au moins 50% est requis lors d’un référendum – et d’envoyer ainsi un message à Orbán Viktor qu’ils ne souhaitent plus voir aux responsabilités. Il s’agirait alors d’un geste purement politique très éloigné des préoccupations nationales et de l’avenir du pays concernant la crise des migrants.

Hongrie Actuelle – avec MTI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :