Poster un commentaire

Csíksomlyó : « Rester fidèle à sa foi, à sa terre natale et à sa langue maternelle »

Chaque année, des centaines de milliers de personnes convergent vers la vallée de Csíksomlyó, près de Csíkszereda, dans le Pays sicule pour le pèlerinage de la Pentecôte qui se tient depuis 1567.

Deux trains ont été spécialement affrétés pour l’occasion : le Boldogasszony et le Csíksomlyó Express/Rapide Sicule en provenance de Budapest. A chaque escale transylvaine (Kolozsvár, Marosvásárhely), une foule importante munie de drapeaux s’est massée dans la gare pour saluer les pèlerins en direction de Csíksomlyó. Le Boldogasszony a également effectué un détour aux frontières de l’ancien royaume de Hongrie, dans les Gyimes, un petit massif habité par les Csángó, un groupe magyarophone.

Lors de la messe organisée sur l’autel de la vallée, rénovée par le gouvernement hongrois à hauteur de 20 millions d’euros, l’archevêque du diocèse de Gyulafehérvár Jakubinyi György a appelé les pèlerins à rester fidèles à leur foi, à leur terre natale et à leur langue maternelle. Ce message vise bien entendu à renforcer la communauté magyare d’outre-frontières, minoritaire et dont les droits sont constamment en danger.

Par ailleurs, les 500 ans de la statue de la Vierge Marie de l’église de Csíksomlyó ont également été célébrés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Hongrie Actuelle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :