Poster un commentaire

Un match particulier, un moment historique

Le 30 avril dernier, une rencontre de football pas comme les autres s’est jouée à Dunaszerdahely. Voici notre reportage sur place.

felvidék-székelyföld

Tous deux Magyars mais adversaires le temps d’une rencontre historique.

Constituée il y a peu, l’équipe de Haute-Hongrie (Felvidék) jouait son premier match officiel face à la sélection du Pays sicule, participant à la coupe d’Europe ConIFA organisée à Debrecen en juin prochain.

Le temps d’un match, ces deux régions arrachées à la Hongrie lors du Traité de Trianon se sont retrouvées ensemble, bien qu’adversaires, pour jouer une rencontre de football. Les supporters hongrois, neutres, pouvaient donc fièrement déclarer : « Qu’elle que soit l’issue du match, les Magyars auront gagné ». Effectivement, ce match était loin d’être un simple affrontement sportif puisque de part et d’autres se trouvaient des représentants de la nation hongroise, certains habitant au nord du Danube, d’autres dans les Carpates.

Le Felvidék, anciennement en français Haute-Hongrie, est toute la partie septentrionale du Royaume de Hongrie qui correspond aujourd’hui à la Slovaquie. Le Pays sicule est quant à lui une petite région située à 800 kilomètres de Budapest, à l’extrême sud-est de la Transylvanie, dont les frontières sont délimitées naturellement par la chaîne des Carpates.

C’est le stade du FC DAC 1904 de Dunaszerdahely, petite ville de Slovaquie composée à 75% de Magyars et située à 150 kilomètres de la capitale hongroise, qui a été choisi pour accueillir l’évènement. Les organisateurs ont fait le choix de la gratuité mais les gradins du stade n’étaient malheureusement pas tous remplis. Un bon millier de personnes arrivées de différentes localités se sont déplacées, dont un important groupe d’ultras qui ont contribué à une belle ambiance par une après-midi assez douce mais nuageuse. De très nombreux drapeaux hongrois et sicules ont été déployés dans les tribunes, les spectateurs ont quant à eux sortis les écharpes.

Des fumigènes au couleurs de la Hongrie après les hymnes.

Des fumigènes au couleurs de la Hongrie après les hymnes.

Avant la rencontre, une chanson du groupe Ismerős Arcok (Visages familiers) a été interprétée dans lequel il est dit « Nous sommes tous du même sang », faisant référence à l’unité des Hongrois malgré les frontières. Les hymnes hongrois (Himnusz) et sicule (Székely Himnusz) ont ensuite été entonnés a capella par un chanteur dans un moment d’émotion avant le début du match.

Il est inutile de trop s’attarder sur le plan sportif, car l’essentiel de l’après-midi n’était pas là. Les Sicules ont eu une meilleure possession de balle ainsi qu’un plus grand nombre d’occasions mais ce sont les joueurs de Haute-Hongrie, sur une erreur défensive adverse, qui ont marqué l’unique but de la partie, le premier de l’histoire de l’équipe d’ailleurs.

Avoir été présent à cet évènement ne signifiait pas seulement avoir assisté à un match de football. Il s’agit de bien plus. Car le fait de voir de part et d’autre du terrain des Hongrois jouer n’a fait que renforcer le slogan cher aux supporters : « Hajrá, magyarok! » (Allez les Magyars !).

Les deux sélections après la rencontre.

Les deux sélections après la rencontre.

Pour consulter la galerie complète, CLIQUEZ ICI.

Hongrie Actuelle – à Dunaszerdahely

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :