Poster un commentaire

Symboles régionaux en Roumanie : double mesure ?

Le bulletin hebdomadaire du Service de défense des droits « Mikó Imre » publié le 21 janvier dernier était consacré à la double mesure entre les symboles de la minorité magyare de Transylvanie et d’autres symboles roumains. Nous en profitons pour faire un point sur les symboles régionaux en Roumanie.

D’après l’association, la situation du sulfureux drapeau sicule ne s’est pas améliorée au fil des années, au contraire, elle s’est même empirée. Des décisions de justice obligent les maires de communes à retirer les drapeaux sicules des mairies ou d’autres bâtiments publics par le simple argument que le Pays sicule n’est pas une entité administrative officielle et que la Roumanie ne reconnaît aucune région. Sauf qu’au-delà des Carpates, en Moldavie roumaine par exemple, le Premier ministre Victor Ponta s’affiche fièrement avec le drapeau régional qui est aussi arboré au sommet de la forteresse de Neamț.

Le Premier ministre Victor Ponta affichant le drapeau de la Moldavie.

On ne peut que remarquer la double mesure flagrante des autorités roumaines envers les symboles régionaux. Cette « guerre du drapeau » débutée il y a déjà plusieurs années fait régulièrement des victimes parmi les maires contraints de payer une amende pour avoir accroché un drapeau sicule, ou pire, un drapeau hongrois, sacrilège aux yeux des Roumains. C’est ainsi que les drapeaux du département de Kovászna et de la ville de Sepsiszentgyörgy contenant les couleurs et symboles sicules ont été interdits par le Tribunal de Brassó qui, ironie du sort, a hissé le drapeau du département sur la façade du bâtiment. Le président du conseil départemental de Kovászna Tamás Sándor en a donc conclu qu’en Roumanie, on pouvait distinguer deux types de départements : ceux ayant le droit à un drapeau et ceux à qui on refuse.

https://i2.wp.com/www.maszol.ro/uploads/files/userfiles/images/belfold/2013/junius/21/kint.jpg

Le drapeau du département de Kovászna présenté par le président du conseil départemental Tamás Sándor (g) et le maire de Sepsiszentgyörgy Antal Árpád (Photo : maszol.ro).

Les faits énoncés précédemment témoignent donc ouvertement d’une inégalité entre des symboles roumains tels que les drapeaux que l’on trouvent sur les bâtiments publics ou dans les rues lors de fêtes nationales et les symboles hongrois et sicules bannis pour des motifs évasifs ou imaginaires. En France, qui irait attaquer une ville de Bretagne ou de Corse parce qu’elle arbore son drapeau régional ? En Espagne, le drapeau de la Catalogne ou du Pays basque sont les symboles officiels de ces entités autonomes tout comme en Écosse ou au Pays de Galles sans que cela ne provoque des débats virulents. Alors pourquoi en Roumanie, un pays membre de l’Union Européenne rappelons-le, le fait de hisser un drapeau qui représente l’identité d’une minorité pose-t-il un problème à l’échelle nationale ?

Un drapeau sicule devant l’École Primaire Dávid Ferenc de Homoródalmás (Hargita).

Un drapeau sicule devant l’École Primaire Dávid Ferenc de Homoródalmás (Hargita).

La question du drapeau sicule a été traitée dans le Rapport des Droits de l’Homme en Roumanie réalisée par l’ambassade des États-Unis en 2013. On note en revanche que malgré la mise en lumière de ce problème au niveau international, aucune mesure officielle n’a encore été prise et la situation n’évolue toujours pas, elle régresse même quelques fois. Pourtant, un argument indéniable et évident pourrait contraindre les Roumains à accepter les symboles de la minorité hongroise : si l’on observe les armoiries officielles de la Roumanie, réalisées d’ailleurs par un Hongrois, on remarque qu’elles contiennent aussi celles de la Transylvanie vieilles de plusieurs siècles ! En clair, les symboles tant attaqués par les autorités roumaines se trouvent dans les armoiries du pays, de quoi faire réfléchir ceux à qui le drapeau sicule fait mal aux yeux.

armoiries_rom_tsy

Hongrie Actuelle – avec haromszekirmdsz.ro

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :